Art, Culture et Guerre


Art, Culture et Guerre 

École normale supérieure (Ulm)

Année 2023 / 2024

Ce cours, animé par Céline Jurgensen, se déroule tout au long de l’année, le jeudi soir à partir de 18h, avec plusieurs intervenants extérieurs. Il fait partie du master « Humanités » de PSL. Il est ouvert aux normaliens, étudiants et auditeurs extérieurs.

Date : Jeudi, 18h-20h 

Lieu : 29 rue d’Ulm, Salle Paul Langevin pour les deux premières séances (28 septembre et 5 octobre), séances suivantes en salle U209 (toujours au 29 rue d’Ulm).

L’agenda et le programme des 6 premières séances sont précisés ci-dessous.

Le contenu des séances suivantes sera précisé dès que possible.

Inscription : n’hésitez pas à vous pré-inscrire sur ce formulaire en ligne : https://forms.gle/C2Mo4NNzWCXHtkAU6 de manière à être informé du déroulement de ce cours. L’inscription définitive pour les normaliens se fait via la plateforme habituelle.

Salle  : 29 rue d’Ulm, Salle Paul Langevin jusqu’au 5 octobre ; à partir du 26 octobre, Salle U209.

Validation : Assiduité et rédaction d’une note de lecture ou de synthèse.

Enseignant : Céline Jurgensen, diplomate.

Contact : ciens@ens.fr, pierre.ramond@ens.psl.eu (Doctorant au CIENS)Retour ligne manuel

6 CRÉDITS ECTS

L’objectif de ce séminaire est d’étudier la relation de la guerre avec l’art et la culture au sens large (cinéma, séries, littérature, bande dessinée, musique, jeux vidéo, mode, etc.) et de fournir des clefs pour en comprendre les principaux enjeux politiques, diplomatiques, culturels et stratégiques, en les inscrivant dans l’actualité récente. Comment représenter la guerre ? Comment les artistes ont-ils utilisé leurs œuvres à des fins de mobilisation ou de contestation de la guerre ? Alors que les grandes crises de sécurité internationale récentes sont venues rappeler à quel point le patrimoine culturel était délibérément pris pour cible, comment protéger l’art et les artistes en temps de conflit armé, documenter les destructions de patrimoine et juger leurs auteurs ? Quelle politique mémorielle mettre en œuvre ? L’analyse et la bonne compréhension de ces multiples enjeux nécessitent de multiplier les approches disciplinaires, autour de plusieurs intervenants extérieurs – praticiens et universitaires. Ce séminaire n’est ni un cours sur l’histoire de l’art appliquée à l’objet d’étude de la guerre, ni un cours sur l’art de la guerre.

PROGRAMME DES SÉANCES 2023-2024 :

Séance n° 1, jeudi 28 septembre – Séance inaugurale 

Séance n° 2, jeudi 5 octobre – Les imaginaires nucléaires

Pas de cours les 12 et 19 octobre

Séance n°3, jeudi 26 octobre – Rose Valland, une conservatrice en Résistance 

Invitée : Alice Buffet, Directrice du Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère 

Séance n° 4, jeudi 16 novembre – L’exception culturelle : histoire d’une bataille diplomatique (séance hybride)

Invité : Bernard Miyet, Ancien Secrétaire général adjoint des Nations Unies chargé des opérations de maintien de la paix, Président d’honneur de l’AFNU (Association française pour les Nations Unies), ancien Président de la SACEM

Séance n°5, jeudi 30 novembreLa mémoire des guerres, son rôle aujourd’hui, et les commémorations du passé

Invité : Serge Barcellini, Président du Souvenir Français

Séance n°6, jeudi 21 décembre – L’influence du vestiaire militaire sur la mode

Archive. Programme des séances du séminaire en 2021-2022 :

Séance n° 1 – Séance inaugurale (07 octobre)

Séance n°2 – Les imaginaires nucléaires (14 octobre)

Séance n°3 – Gastronomie, guerre et paix (21 octobre)

Laurent Stéfanini, Ambassadeur de France en Principauté de Monaco, sur gastronomie, guerre et paix (21 octobre).

Séance n° 4 – La veste militaire (28 octobre)

Séance n°5 – Les représentations de la guerre dans l’art (1) (18 novembre)

(à confirmer) Jean-David Morvan, scénariste de bandes-dessinées. 

Séance n° 6 – Les représentations de la guerre dans l’art (2) – Peindre la guerre (2 décembre)

Ewan Lebourdais, photographe, nouveau Peintre Officiel de la Marine. 

Séance n° 7 – Géopolitique du patrimoine (16 décembre)

Emmanuel Lincot, Professeur des Universités à l’Institut Catholique de Paris, chercheur associé à l’IRIS, auteur notamment de Géopolitique du patrimoine. L’Asie d’Abou Dhabi au Japon.

Séance n° 8 – L’art, cible de guerre (20 ou 27 janvier)

La protection du patrimoine dans les conflits armés

Séance n° 9 – La guerre des « soft power » (10 ou 17 février, à confirmer)

Laura Lohéac, responsable du Programme d’aide à l’Accueil en Urgence des Scientifiques en Exil (PAUSE) au Collège de France.

Séance n° 10 – Survivre à la guerre et reconstruire la paix

Séance n° 11 – Mémoires de guerre 

Politique mémorielle, tourisme mémoriel et archéologie de la guerre.

Séance n° 12 – Histoire(s) et Mémoire(s) 

Séance n° 13 – Séance de clôture, rencontre avec un Grand témoin