Conférence de Mariana Budjeryn au CIENS le 19 mars


Le mardi 19 mars, 17h-19h, dans le cadre du séminaire de recherche « Trajectoires nucléaires européennes », dans la salle Lettres 1 au 2ème étage du 45 rue d’Ulm, le CIENS invite l’historienne américano-ukrainienne Mariana Budjeryn, chercheuse à l’Université d’Harvard, pour parler de son ouvrage Inheriting the Bomb: The Collapse of the USSR and the Nuclear Disarmament of Ukraine, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 2023.

Cet évènement est ouvert à toutes et tous sous réserve d’une inscritption  ici.

Résumé de l’ouvrage :

L’effondrement de l’Union soviétique a déclenché le spectre de la plus grande vague de prolifération nucléaire de l’histoire. Pourquoi l’Ukraine a-t-elle finalement choisi la voie du désarmement nucléaire?

L’effondrement de l’Union soviétique en 1991 a laissé quelques 30 000 armes nucléaires disséminées sur les territoires de quatre nouveaux États souverains : le Belarus, le Kazakhstan, la Fédération de Russie et l’Ukraine. Cet effondrement a jeté le monde dans une profonde incertitude quant à l’arsenal d’armes les plus meurtrières jamais créées dans le monde. Dans Inheriting the Bomb, Mariana Budjeryn réexamine l’histoire des difficultés nucléaires causées par l’effondrement de l’Union soviétique et le désarmement nucléaire consécutif des États soviétiques non russes qui ont succédé à l’Union soviétique.