Chantiers d’histoire nucléaire : Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Ukraine… tour d’horizon de diverses trajectoires nucléaires européennes / « European Nuclear Trajectories »


Ce séminaire de recherche est animé par Frédéric Gloriant et Pierre-Louis Six.

Format : 6 séances de 2h, 3 ECTS. Ce cours est validable dans le cadre du DENS. Il fait aussi partie des cours accrédités de la mineure « Etudes européennes ».

Contacts : frederic.gloriant@ens.psl.eu et pierre-louis.six@ens.psl.eu

Horaire : le séminaire a lieu au second semestre de l’année universitaire 2023-2024, le mardi de 17h à 19h (horaire susceptible d’être légèrement modifié suivant les disponibilités de nos invités)

Lieu : 45 rue d’Ulm, salle 3 du Pôle Ressources Lettres (couloir jaune, 2e étage).

Présentation du séminaire :

Ce séminaire proposera un tour d’horizon des trajectoires nucléaires de divers pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Ukraine) en fondant chaque séance sur un ouvrage qu’un ou une spécialiste éminent(e) de l’histoire nucléaire du pays en question sera invité(e) à nous présenter. On tentera ainsi d’établir divergences et convergences, influences ou contre-influences réciproques et autres phénomènes de circulations. À l’issue du semestre, un retour réflexif sera opéré sur l’historiographie du nucléaire militaire en France, à l’occasion d’une table ronde dédiée à la dimension européenne de la dissuasion française, présente depuis le départ au moins implicitement et qui a connu plusieurs avatars sans jamais réellement se concrétiser.

Modalités d’évaluation :

Chaque séance s’articulera autour d’un(e intervenant(e), historien(ne) ou politiste, et de plusieurs lectures conseillées, en langue anglaise ou française. Le séminaire sera conduit en anglais ou en français.

L’évaluation prendra en compte l’assiduité aux séances, la participation orale pendant le séminaire ainsi qu’une épreuve finale de rédaction d’un mini-mémoire de recherche (format : 7 à 10 pages, soit 3000-4000 mots) sur un sujet au choix en rapport avec le séminaire.

Programme prévisionnel des séances :

Séance 1 – mardi 6 février : Présentation générale du séminaire / La trajectoire nucléaire du Royaume-Uni

Intervenants : Frédéric GLORIANT et Pierre-Louis SIX

Séance 2 – mardi 12 mars : Autour de l’Euratom et de « l’ordre nucléaire » européen

Invité : Grégoire MALLARD (professeur au département d’Anthropologie et Sociologie, Institut des Hautes Études Internationales et du Développement, Genève), auteur de Fallout: Nuclear Diplomacy in an Age of Global Fracture, Chicago, University of Chicago Press, 2014.

Séance 3 – mardi 19 mars : La trajectoire nucléaire de l’Ukraine, depuis la fin de la guerre froide

Invitée : Mariana BUDJERYN (Senior Research Associate, Project on Managing the Atom, Harvard, Kennedy School’s Belfer Center), auteur de Inheriting the Bomb: The Collapse of the USSR and the Nuclear Disarmament of Ukraine, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 2023.

Séance 4 – mardi 30 avril (séance de 18h à 20h) : La trajectoire nucléaire de l’Italie pendant la guerre froide

Invité : Leopoldo NUTI (professeur d’histoire des relations internationales, Université de Rome III), auteur de La sfida nucleare: la politica estera italiana e le armi atomiche 1945-1991, Bologna, Italie, Il Mulino, 2007.

Séance 5 – mardi 7 mai : La trajectoire nucléaire de la RFA durant la guerre froide

Invité : Andreas LUTSCH (Junior Professor, Hochschule des Bundes für öffentliche Verwaltung, département du Bundesnachrichtendienst, Berlin), auteur de Westbindung oder Gleichgewicht? Die nukleare Sicherheitspolitik der Bundesrepublik Deutschland zwischen Atomwaffensperrvertrag und NATO-Doppelbeschluss, Berlin, De Gruyter Oldenbourg, 2019.

Séance 6date à déterminer (début mai) – table-ronde « jeunes chercheurs »