Centre interdisciplinaire sur les enjeux stratégiques (CIENS)

Maïlys Mangin

Parcours

Maïlys Mangin est chercheuse post-doctorale et enseignante au CIENS. Elle docteure en science politique ; sa thèse, soutenue en 2022 sous la direction d’Yves Buchet de Neuilly, portait sur le rôle de l’AIEA dans les politiques internationales de lutte contre la prolifération en Irak et en Iran. Entre 2020 et 2023, elle a été Research Fellow au sein du projet « Managing The Atom », de la Harvard Kennedy School, Belfer Center for Science and International Affairs.

Sa thèse analyse les transformations des missions de non-prolifération nucléaire de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (AIEA) et des usages qui en sont faits, de sa création pendant la guerre froide à la crise nucléaire iranienne. Elle expose les fondements sociaux d’un processus de politisation de l’AIEA, caractérisé par la conflictualisation des interactions entre les acteurs qui mobilisent les ressources de l’« Agence ».
Elle est lauréate du Prix de thèse 2022-2023 des Presses du Septentrion (publication de la thèse dans la collection « Espaces politiques ») et du Prix de thèse (mention spéciale) 2023 de l’Association pour les études sur la Guerre et la Stratégie (AEGES).

Avant de rejoindre le CIENS, elle était chercheuse post-doctorale au sein du Centre de recherche de l’Ecole de l’Air, autour d’un projet de recherche (ANR ASTRID-CIGAIA) sur l’étude des controverses dans le contexte de la Guerre en Ukraine et de leur impact sur le conflit, et en appuyant sur le développant d’un algorithme d’Intelligence Artificielle.

Ses recherches post-doctorales portent sur l’étude des crises internationales et des processus d’escalade politique et militaire à partir d’une approche de sociologie politique. Elle s’intéresse aux phénomènes d’escalade et de signalement stratégique au Moyen-Orient et dans le cadre de la guerre en Ukraine, à leurs enjeux nucléaires, ainsi qu’aux effets de la numérisation du débat public et à la généralisation des IA génératives sur ces crises.

Publications

  • « La conversion de l’AIEA à la lutte contre la prolifération nucléaire », Thèse de doctorat de science politique, sous le dir. d’Yves Buchet de Neuilly, Université de Lille, 2022.
  • « Réguler la ‘bombe iranienne’. Perspective sur les modes de domination d’un jeu multilatéral », Actes de la recherche en sciences sociales, 4, n°234, 2020.

L'équipe CIENS

Frédéric Gloriant

Directeur

Pierre-Louis Six

Chercheur post-doctoral

Maïlys Mangin

Chercheuse post-doctorale

Pierre Ramond

Doctorant

Stéphanie Braquehais

Cheffe de projet

Nos chercheurs associés

Johanna Möhring

Chercheuse en sécurité et défense

Yannick Pincé

Docteur en histoire contemporaine

Nos experts associés

Mélanie Rosselet

Intervenante  

Dominique Mongin

Chercheur

Nos Intervenants

Corentin Brustlein

Délégué politique et prospective de défense, ministère de la défense

Guillaume Schlumberger

Contrôleur général des armées en mission extraordinaire

Lise Dubois

Doctorante en science politique

Céline Jurgensen

Ambassadrice

Nicolas Roche

Ambassadeur